Pedro Pablo Opeka est né en Argentine, à San Martin, une banlieue de Buenos Aires, de parents d’origine slovène. Il apprend le métier de maçon avec son père, lui- même maçon. À 15 ans, il décide de devenir prêtre et entre au séminaire chez les Pères lazaristes. À vingt ans, il va approfondir sa formation à Ljubljana, en Slovénie yougoslave, la terre de ses parents. Deux ans plus tard, il part à Madagascar où il va travailler comme maçon, dans les paroisses lazaristes. Il acquiert la conviction qu’il sera missionnaire, et termine ses études à l’Institut catholique de Paris. Il rencontre la communauté de Taizé et voyage dans toute l’Europe. Le 28 septembre 1975, il est ordonné prêtre à Buenos Aires et nommé curé dans une paroisse rurale du sud-est de Madagascar, Vangaindrano. En 1989, ses supérieurs le nomment à Tananarive, la capitale malgache, pour diriger un séminaire. Une autre histoire commence. Pedro ne peut rester impassible devant la misère des milliers de sans-abri de la capitale, qui vivent dans des conditions humaines révoltantes, dans la rue ou sur des décharges d’ordures. Il crée des liens de confiance et d’amitié avec ces pauvres. C’est là que va naître l’association Akamasoa qui a permis à plus de 500000 personnes démunies de bénéficier de son aide. 3000 maisons et appartements dans 18 villages, ont été construits et forment désormais une seule et même ville! En 2014, plus de 12 000 enfants étaient scolarisés dans ses écoles. Les nouvelles familles accueillies dans les villages ont l’obligation d’y inscrire leurs enfants. Le cursus scolaire s’étend de la maternelle à l’université. Un bilan spectaculaire mondialement reconnu et pris en exemple.

error: Ce contenu est protégé !!