L'histoire des Entretiens

Les Entretiens de Royaumont, intimement liés à l’abbaye de Royaumont où ils se déroulent chaque année le premier week-end de décembre, sont le prolongement d’une histoire huit fois séculaire, empreinte de l’esprit insufflé par Saint Louis à sa création au XIIIe siècle.

notre histoire

Lhistoire et lesprit des Entretiens de Royaumont prennent leur source dès lorigine de la fondation de labbaye, décidée par le jeune Louis IX alors quil est âgé d’à peine quatorze ans, en 1228. En effet, la légende raconte que le choix du lieu est renforcé par la présence dune source à cet endroit, lieu de recueillement de Louis IX, qui laidait à méditer et inspirer ses décisions. La construction de labbaye revêt une dimension très personnelle pour le jeune et pieux roi, qui aura à cœur de mettre lui-même main à louvrage en y « portant pierre et mortier ».

Une fois labbaye achevée, Saint Louis effectua de nombreux séjours à Royaumont, partageant la vie des moines tout au long de la journée. Empli dhumilité, il avait à coeur de servir les moines à table, demandait à leur laver les pieds dans le cloître et veillait aux soins des moines malades. Labbaye devint également un lieu daccueil et de refuge, à travers lhôpital aménagé en son sein, qui recevait les malades et infirmes des environs.

Par la suite, labbaye traversa plusieurs périodes de déclin et de renouveau. Après avoir connu son apogée jusqu’au milieu du XIVe siècle, elle fût affaiblie pendant la Guerre de Cent Ans. Elle retrouva ensuite une vie très active jusqu’à la Révolution, lorsque qu’elle fut vendue comme bien national et transformée en filature de coton.

Elle retrouva sa vocation religieuse un siècle plus tard, en 1864, avant d’être rachetée par l’industriel et philanthrope Jules Goüin en 1905. Lors de la Première Guerre mondiale, le fils de ce dernier mit les bâtiments de l’abbaye à la disposition de la Croix-Rouge française pour y ouvrir un hôpital destiné aux blessés de guerre. Le corps médical, exclusivement féminin, aura soigné jusque la fin de la Guerre plus de dix mille blessés.

En 1923, Henry Goüin, le petit-fils de Jules, prend en charge la gestion de labbaye et entame des travaux de restauration. Dans les années 1930, il décide douvrir labbaye aux artistes et intellectuels afin de leur faire bénéficier dun lieu propice à la création artistique et au repos. Le foyer, qui doit fermer durant la Seconde Guerre mondiale, réouvre dès la libération pour accueillir des artistes et intellectuels revenus de détention ou de déportation. Il devient le « Centre culturel international de Royaumont ». Pensé comme une alternative aux institutions universitaires françaises traditionnelles, le Centre est consacré à la musique, la voix et lexpression sous toutes ses formes, y compris lexpression des idées.

Henry Goüin transfère ensuite la propriété de labbaye à la « Fondation Royaumont pour le progrès des sciences de lHomme » quil a créé en 1964 et qui assure depuis la gestion des lieux.

L’abbaye de Royaumont a ainsi connu plusieurs vies : lieu de prière et de recueillement, lieu de production, lieu d’accueil et de refuge, lieu d’expression artistique et intellectuelle. Véritable symbole d’éclectisme, d’expression sereine et libre : c’est dans cette tradition que s’inscrivent Les Entretiens de Royaumont.

La naissance des Entretiens de Royaumont

A la suite de la disparation dHenry Goüin en 1977, les activités de labbaye connaissent une période de pause durant plusieurs années.

Cest en 2003 que Jérôme Chartier, alors maire de Domont, crée Les Entretiens de Royaumont, fruit de la convergence entre ses réflexions personnelles et plusieurs rencontres décisives. Cercle de débats libres, éclairés et sereins, tenus dans ce lieu empreint de la vision insufflée par Saint Louis.

Les Entretiens sont, dès leur origine, soutenus par Jérôme Monod, conseiller spécial du président Chirac, et Emmanuel d’André, président des Trois Suisses et de la Fondation Royaumont, heureux d’accueillir un événement de discussion qui par ailleurs est devenu le premier client contributeur au montant/jour de la Fondation Royaumont.

Dès la première année, et grâce à l’investissement personnel de Jérôme Monod, le programme de très haute qualité contribue à faire rayonner Les Entretiens comme événement exigeant, haut en gamme et en qualité d’expression, et sélectif s’agissant des oratrices et orateurs. Le thème choisi pour l’édition inaugurale : « La France recule-t-elle ? » était déjà avant-gardiste et dont le constat vingt ans après ne manque pas d’amertume.

Plusieurs dates clefs ont depuis marqué l’histoire des Entretiens de Royaumont :

En 2007, la suspension des Entretiens marque les esprits. Mais les soutiens et participants insistent auprès des organisateurs afin que ne soit pas abandonné cet événement majeur d’expression des idées.

En 2008, Les Entretiens renaissent sous un jour nouveau. Une ouverture beaucoup plus éclectique et marquée vers toutes les formes de pensées.

En 2013, premier événement soutenu par Les Entretiens de Royaumont à l’étranger : Les Entretiens de Varsovie, organisés par la chambre française de commerce et d’industrie en Pologne.

2014, première année d’une présidence éditoriale des Entretiens de Royaumont, garantissant la neutralité des débats, une initiative transférée depuis 2022 aux deux comités stratégiques.

2020, année de la pandémie et du choix. Digital ou pas ? Les Entretiens de Royaumont décident de renoncer à l’option digitale et assumèrent de ne pas tenir Les Entretiens. Un choix rude. Suit une profonde remise en question, que Les Entretiens décident d’étaler sur deux ans. Ils opèrent ainsi leur seconde renaissance.

En 2020, création du « Cahier des Entretiens », qui reprend la préparation de la XVIIème édition des Entretiens de Royaumont qui n’a pu se tenir et y ajoute plusieurs contributions exceptionnelles d’orateurs, dont la contribution du Pape François. Le téléchargement en mode gratuit dépasse les 40 000 exemplaires.

En 2021, création du dîner de gala et de bienfaisance au bénéfice intégral de deux causes, une nationale et une mondiale. Le succès du dîner décide les organisateurs de le tenir désormais en-dehors des Entretiens afin d’en faire un événement à part entière, dédié à la générosité et la bienfaisance.

En 2022, Les Entretiens de Royaumont investissent davantage encore le champ des idées et de l’ouverture des débats, dans un esprit de simplicité tout en gardant la plus grande convivialité. Un public plus investi. Toujours la gratuité. Des orateurs et participants rassemblés pendant trois demi-journées. Un esprit de construction pour aider à l’émergence d’idées nouvelles en mesure de servir la France du XXIe siècle et d’apporter une contribution à la nécessaire concorde de l’humanité.

Renouer avec lesprit des Lumières

La vocation des Entretiens est quadruple : celle de nourrir les débats, de faire primer l’encouragement à l’originalité et à la multiplicité des points de vue pour tuer le confort de l’uniformité, celle de ne pas craindre la contradiction contre l’accord de surface qui fait stagner et reculer, celle de propager l’esprit français, celui des lumières, à travers le Monde en soutenant les initiatives se réclamant de l’esprit des Entretiens de Royaumont.

 

La vision des Entretiens a toujours été d’engager un dialogue libre, ouvert, éclairé et serein, qui vise à élargir les spectres de discussion afin de ne jamais se laisser enfermer dans un circuit de pensé clôt.

 

Les Entretiens de Royaumont sont aujourdhui devenus un haut lieu de la pensée contemporaine, qui œuvre à faire rayonner la France en tant que puissance productrice didées.

Chaque année, lors du premier week-end de décembre, le cadre inoubliable de labbaye de Royaumont devient ainsi le réceptacle heureux de dialogues autour des grands enjeux humains et de société qui feront la France et le Monde de demain. Décideurs et dirigeants de premier plan, entrepreneurs, experts reconnus venus du monde entier, se succèdent pour partager leurs visions, secouer les opinions préconçues, éveiller les consciences, dépoussiérer les vieux débats en alliant lexcellence à la simplicité, lintelligence à la convivialité.

Reposant sur trois principes – « liberté de pensée et de parole », « recherche de substance, de complexité et de profondeur dans les analyses », « respect de la diversité des points de vue et attachement à la contradiction » -, Les Entretiens ont créé un format dexpression unique dans un cadre imprégné dhistoire, qui invite à lesprit de nuance et à lhumilité.

La volonté des Entretiens a toujours été de donner lopportunité aux femmes et aux hommes issus de milieux divers d’échanger dans une entière liberté de parole, toutes opinions confondues. Ainsi peuvent émerger des idées nouvelles et naître des inspirations réciproques, qui auront le pouvoir dinfuser le débat public.

18 ans d’Entretiens

2003 « La France recule-t-elle ? »
2004 « La Politique est-elle un métier ? »
2005 « Faut-il partir pour réussir ? »
2006 « Et si vous étiez Président de la République ? »
2008 « Structurer la croissance française »
2009 « Rêvons le Capitalisme »
2010 « Réussir la France 2030 »
2011 « Aimer la France »
2012 « Réinventer le travail »
2013 « Nouveaux pays émergents, construire une relation durable »
2014 « Impôts, Croissance, Dépenses publiques : du cercle vicieux au triangle vertueux », présidé par Augustin de Romanet
2015 « Et vous, comment êtes-vous green ? », présidé par Henri de Castries
2016 « Croyant et Citoyen », présidé par Vincent Montagne
2017 « L’Ère des Robots et de l’Intelligence artificielle », présidé par Stéphane Richard
2018 « Être une femme », présidé par Patrick Pouyanné
2019 « Le Capitalisme peut-il être responsable ? », présidé par Jean-Dominique Sénard

2020 « Points cardinaux & Leadership : Construire la France au 21ème siècle », présidé par Pierre de Villiers & Maurice Levy
2021 « Méritocratie. », présidé par Elisabeth Moreno & Eric Scotto

error: Ce contenu est protégé !!